Tour Pey-Berland à Bordeaux

Connaître la tour Pey-Berland

Le clocher de la cathédrale. Dissocié de Saint-André, ce campanile construit au XVe siècle répond au souhait de doter la cathédrale de cloches importantes, qui auraient pu en menacer la structure.

Trois cloches,  un bourdon et Notre-Dame. Toujours en activité, Marie, Clémence et Marguerite côtoient Ferdinand-André, installé en 1869 et pesant plus de huit tonnes. Culminant à 66 mètres, Notre-Dame d’Aquitaine veille sur Bordeaux.

L'origine du nom. L'archevêque Pey-Berland (vers 1370-1458), artisan du renouveau de l'Église dans l'Aquitaine alors sous domination des Plantagenêts, décide de la construction de la tour.

À noter avant votre visite

Afin d’assurer la sécurité des visiteurs, le monument applique les mesures préventives décidées par le gouvernement pour les administrations publiques. Le monument est ouvert dans les conditions habituelles.

En savoir plus

Approfondir

LES ÉDITIONS DU PATRIMOINE

Découvrir aussi